Warning: Declaration of ET_Theme_Builder_Woocommerce_Product_Variable_Placeholder::get_available_variations() should be compatible with WC_Product_Variable::get_available_variations($return = 'array') in /home/customer/www/bebebotte.fr/public_html/wp-content/themes/Divi/includes/builder/frontend-builder/theme-builder/WoocommerceProductVariablePlaceholder.php on line 8
D'où viennent les chaussures ? - BébéBotte

D’où viennent les chaussures ?

par | Avr 29, 2020 | Tout sur les chaussures | 0 commentaires

C’est quoi une chaussure ?

Une chaussure est un article chaussant destiné à protéger et à réconforter le pied humain. La chaussure est également utilisée comme objet de décoration et de mode.

La conception des chaussures a énormément varié à travers le temps et d’une culture à l’autre, l’apparence étant à l’origine liée à la fonction. En outre, la mode a souvent dicté de nombreux éléments de conception, comme le fait de savoir si les chaussures ont des talons très hauts ou plats.

Les chaussures contemporaines des années 2010 varient considérablement en termes de style, de complexité et de coût.

Les sandales de base peuvent se composer uniquement d’une semelle fine et d’une simple lanière et être vendues à bas prix. Les chaussures de haute couture fabriquées par des designers célèbres peuvent être faites de matériaux coûteux, utiliser une construction complexe et se vendre à des centaines, voire des milliers de dollars la paire.

Certaines chaussures sont conçues à des fins spécifiques, comme les chaussures conçues spécialement pour l’alpinisme ou le ski.

Bottes et traditions

Traditionnellement, les chaussures sont fabriquées à partir de cuir, de bois ou de toile, mais depuis les années 2000, elles sont de plus en plus souvent fabriquées à partir de caoutchouc, de plastique et d’autres matériaux dérivés de la pétrochimie.

Certaines chaussures sont portées comme équipement de sécurité, comme les bottes à semelle d’acier qui sont nécessaires sur les chantiers de construction.

La plus ancienne chaussure en cuir du monde, fabriquée à partir d’une seule pièce de peau de vache lacée avec un cordon de cuir le long des coutures avant et arrière, a été trouvée dans le complexe de la grotte Areni-1 en Arménie en 2008 .

pied de romain chaussures

Les premières chaussures

Les chaussures de l’homme des glaces Ötzi, datant de 3300 avant J.-C., comportaient des bases en peau d’ours brun, des panneaux latéraux en peau de cerf et un filet à écorce qui se resserrait autour du pied.

Ce qui en fait le plus ancien vêtement découvert en Scandinavie. En étudiant les os des plus petits orteils, on a observé que leur épaisseur avait diminué il y a environ 40 000 à 26 000 ans. Cela a conduit les archéologues à déduire que le port de chaussures entraînait une croissance osseuse moindre, ce qui se traduisait par des orteils plus courts et plus fins.

Ces premiers modèles étaient de conception très simple, souvent de simples « sacs à pieds » en cuir pour protéger les pieds des rochers, des débris et du froid. On les trouvait plus souvent dans les climats plus froids.  Il s’agit de chaussures à semelles souples et bien ajustées, généralement fabriquées en cuir ou en peau de bison.

De nombreux mocassins étaient également décorés de diverses perles et autres ornements. Les mocassins n’étaient pas conçus pour être imperméables, et par temps humide et pendant les mois d’été chauds, la plupart des Amérindiens étaient pieds nus.

Lorsque les civilisations ont commencé à se développer, des sandales à lanières ont été portées. Cette pratique remonte à des images de ces sandales dans les anciennes peintures murales égyptiennes datant de 4000 avant JC.

Du papyrus au pied ?

Une paire trouvée en Europe était faite de feuilles de papyrus et datée d’environ 1 500 ans. Elles ont également été portées à Jérusalem au cours du premier siècle de l’ère commune. Les sandales à lanières ont été portées par de nombreuses civilisations et fabriquées à partir de matériaux très divers. Les sandales de l’Égypte ancienne étaient fabriquées à partir de papyrus et de feuilles de palmier.

L’antiquitée et les chaussures

L’Afrique les a fabriqués en cuir brut. En Inde, ils étaient fabriqués en bois. En Chine et au Japon, on utilisait de la paille de riz. En Amérique du Sud, les feuilles du sisal servaient à fabriquer de la ficelle pour les sandales, tandis que les indigènes du Mexique utilisaient le yucca.

Si les sandales à lanières étaient couramment portées, de nombreuses personnes dans l’Antiquité, comme les Égyptiens, les Hindous et les Grecs, n’avaient guère besoin de chaussures et préféraient la plupart du temps être pieds nus. Les Égyptiens et les Hindous ont fait un certain usage de chaussures ornementales, comme une sandale sans semelle connue sous le nom de « Cléopâtre », qui n’offrait aucune protection pratique pour le pied.

Les Grecs et les chaussures

Les Grecs de l’Antiquité considéraient en grande partie que les chaussures étaient complaisantes, inesthétiques et inutiles. Les athlètes des Jeux olympiques de l’Antiquité participaient pieds nus et à poil. Même les dieux et les héros étaient principalement représentés pieds nus, les guerriers hoplites livraient des batailles pieds nus et Alexandre le Grand a conquis son vaste empire avec des armées pieds nus. On pense également que les coureurs de la Grèce antique couraient pieds nus.

Les chaussures des Romains

Les Romains, qui ont fini par conquérir les Grecs et ont adopté de nombreux aspects de leur culture, n’ont pas adopté la perception grecque des chaussures et des vêtements. Les vêtements romains étaient considérés comme un signe de pouvoir, et les chaussures comme une nécessité pour vivre dans un monde civilisé, bien que les esclaves et les pauvres se déplaçaient généralement pieds nus. Les chaussures des soldats avaient des semelles intérieures rivetées pour prolonger la vie des